blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

anastasia

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

Blog dans la catégorie :
Moi

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

anastasia

Ultima suta de metri...

Le 18/06/2018

Inaintez à reculons spre sfârsitul erei mele pariziene... Gata, c'est parti mon Kiki....Nu mai am nici lacrimi, sunt hiponotizata de clipa prezenta si restul...e în întuneric.
Sa fiu sincera, nu stiu daca refuzul meu de magar încapatânat se datoreaza starii mele deperesive sau e chiar durerea unui nou exil... Les deux probablement...
Sa termin cu postura de martir, lipsita de eleganta sufleteasca si în plus ridicol de inutila..Asta a fost sa fie...
Alegerile nu ni se dau des în viata, e drept ca tocmai atunci sunt capitale ! Am trecut cu steagul prostiei pe drumuri neprielnice mie. Acum deabia înteleg. Cearceaful pe care ni-l asternem e facut din mici si mijlocii prostii, neatentii, slabiciuni si comoditati. Norocul non c'entra (in italianan!!!) sau foarte parcimonios.
Vom încerca un pas în fata celuilalt cu conditia sa ma mai tina picioarele ! Sau scheletul... Oricum pe el ma bazez, e singurul care dispare ultimul !!!

 

Le charme éternel

Le 18/06/2018

Fait cet après-midi un exploit minuscule : visite au domaine Chantilly. Je n'aurais pas pu choisir un plus mauvais moment : dimanche, donc touristes en abondance, prix de Diane, encore des amateurs de courses et de m'as tu vu, rassemblement des passionnés de vieux tacots, etc...
Et pourtant... quelle merveille ! Soleil, arbres en majesté, château dégorgeant de visiteurs... les mots sont inutiles. Ma mémoire est pleine de mes souvenirs d'antant, arpantant avec mes parents, mes chiens, mes amis ces mêmes lieux. Quel bonheur, se ballader sous les arbres centenaires,  voir tant de beauté..avec mes fantômes à côté. A l'époque j'avais tout vu : la collection remarquable de tableaux (je me souviens d'un Filippo Lippi, élève de Botticelli  que j'ai découvert là-bas), les douves, les écuries, et la fôret ! un enchantement qui m'est revenu en boomerang aujourd'hui avec d'autant plus de poids que j'ai comme une impression que c'était la dernière fois...
Et j'ai (re)commencé à pleurer sur le charme indescriptible de ce pays avec sa lumière si particulière, si envoûtante du moins pour moi. Décidément mon destin me joue encore un mauvais tour : j'adore le nord et je suis renvoyée vers le sud armes et bagages. Le sud qui sûrement a du charme mais dont je ne connais ni ne souhaite d'en connaitre le goût. Prions...oui, mais qui ?

 

Le temps de tous les malheurs ?

Le 13/06/2018

Décidément, pas d'époque faste pour moi en ce moment - qui s'étire un peu trop à mon goût...
Pour ajouter à ma mélancolique survie le Maestro des Maestros dont la musique a bercée nos heures les plus dures à maman et à moi, a suspendu tous ces concerts ce printemps... Pas qu'à Paris, partout...
On n'est pas au café du commerce pour colporter des rumeurs, inventer des fake news (on est modernes ou m...alors !) ni faire des suppositions idiotes. Mais je ne peux m'empêcher, vu mon état émotionnel sautant  l'échelle du supportable, de penser au pire. Tout en souhaitant me tromper du tout au tout.
J'ai une vague connaissance de sa bio pour avoir quelques indices. Je peux tout aussi bien être à côté de la plaque...
L'important pour moi et pour des milliers d'autres c'est qu'il nous revienne. Point barre.
Que le bonheur, rien que lui, ainsi que vous le souhaitez vous berce les années à venir cher Murray Perahia.

 

Faire le clown

Le 11/06/2018

Excusez, vous les téméraires, les fidèles ou les curieux qui revenez par ici... mes propos trop exaltés, trop ridiculement romantiques, trop trop, quoi...
Des moments de désespoir j'en ai, c'est vrai, sûr que je ne suis pas la seule... mais de là à hurler au loup...
D'autres événements de loin plus palpitants secouent notre pauvrette de planète... mais ils sont si sidérants que les mots m'en tombent dans la cassette de l'oubli... Comme suggérait mon défunt patron : quand je commence à trouver que tout le monde est fou c'est que quelque chose chez moi ne va pas...
Mais ça je le savais !!

 

Mon Paradis perdu...

Le 11/06/2018

Pas celui de Milton.... le mien que j'ai mis une vie à  paver de souvenirs. Je dois le quitter, je ne suis pas Eve, quoique j'ai dû à un certain moment mordu à l'hameçon...
Pleinement consciente des faux pas qui m'ont poussés à ce désastre... j'en ai tellement le coeur gros qu'il est sur le point de se dynamiter pour en finir.
C'est pourquoi je ne trouve ni les mots, ni le temps, ni l'envie d'écrire. Par indolence je perds mes petits et chers lecteurs, je m'en excuse auprès. Toutefois pensez au bonheur de libérer le temps qui vous perdiez à lire mes élucubrations !
Passez le chemin, il n'y a plus rien à découvrir...

 

Minibluff the card game

Hotels