blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

anastasia

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

Blog dans la catégorie :
Moi

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

anastasia

A côté de la plaque. ..

Le 17/01/2017

En train de regarder la lucarne à news... Un écrivain à succès presque bègue incapable de finir une idée cohérente. J'avais lu son livre "top". Il y aurait à boire et à manger si ça avait été bien écrit. Mais façon reportage vite expédié ne m'emballe pas trop, préfère Balzac ! Ha ! Ha !
Effervescence explicable à une encablure de l'intronisation de Donald Duck : le personnage étant imprévisible,  les commentaires partent dans tous les sens et contresens possibles.  Et brusquement une idée traverse mon pois chiche de cervelle : pourquoi on s' obstine à gouverner selon les mêmes données dans l'espoir d'obtenir des résultats différents ?!
Il paraît que Einstein l'avait dit déjà.... Non pour la politique,  c'est vrai.
Si pour une fois on tiendrait compte de la nature humaine ? L'homme en tant qu'animal ? Certes en haut de l'échelle (quoique...) mais animal instincts y compris. Je déraille ? Peut-être oui, peut-être non ?!

 

Rubrique : Chiens écrasés...

Le 16/01/2017

Sûrement vous connaissez cette expression... Dans le temps, en bas de la dernière page d'un quotidien on signalait un fait divers ou deux...
Je suis sidérée - et je pèse mes mots - quel poids on pris dans nos médias ces faits divers ! Plusieurs jours par semaine il n'y a pratiquement que ça ! Attendez, ne sautez pas au plafond, vous risquez d'en faire partie (de ces faits...divers et variés).
Je place dans cette catégorie la coiffure du Donald Duck, accessoirement ses goûts décoratifs, les sorties hors propos de nos candidats (à tout et à n'importe quoi), les exploits en tout genre du bout du monde, les intempéries lointaines contre lesquelles évidemment on ne peut rien et autres broutilles qui remplissent à raz-bord nos méninges fatiguées.
Du sort des vrais chiens on n'en a cure, n'est-ce pas ?

 

Désolée. ..

Le 07/01/2017

De décevoir certains de mes si indulgents lecteurs... Je ne suis pas en veine d'écriture même modestement buvable....
Ma vie a soudainement plongée dans le trivial triste, mes méninges ne captent plus des signaux dignes d'être exposés aux âmes sensibles et intelligentes....
Et notre mignonne planète tourne en boucle, revient sur les habituelles sottises.  Vu d'en haut par des Dieux philosophes ou astronautes pluri-diplômés cela doit leur faire drôle.... Enfin, drôle à pleurer. ...
Moi, dans ma petitesse je me contente de bailler.  Aux corneilles bien sûr !

 

Par ici la sortie ?

Le 03/01/2017

De plus en plus je me sens poussée vers je ne sais quel trou noir.... Pas virtuel pour un kopeck, si je ne le vois pas encore, je sens son courant d'air comme si quelqu'un avait laissé la porte du frigo ouverte...
Ce qui est drôle c'est que je n'ai aucunement envie de résister,  CELA ME PARAÎT KIF KIF si je vais m'y engouffrer ou pas.
C'est l'hiver ma chère,  rien ne pousse ni ne fleurit... Je vous avoue quand même,  j'en ai marre de cette attente. A force de redouter une perte imminente elle va finir par m'avoir.  La Faucheuse. Bah, un jour ou l' autre, c'est tout aussi bien.

 

Sagesse populaire

Le 02/01/2017

Le peuple roumain en a vu de toutes les bannières le long de son histoire, longue ou courte , selon ce qu'on a envie de compter : les clans, la nation, les régions, que sais-je encore.
Cela a fleuri l'imaginaire,  la langue et subsidiairement la gastronomie. Ce qui me vient à l'esprit aujourd'hui c'est un dicton nourri d'une vieille et longue expérience : où il y a le turc il y a aussi le pistolet ! Évidemment nos héros mythiques ont guerroyé souvent avec succès - temporaire il est vrai - contre le sus nommé mais le souvenir des armes est tenace. D'où le dicton...Qui a su survoler les siècles et notre histoire.
Je me demande donc sans aucun à priori,  de nos jours, le pistolet serait-t-il disparu des usances ? Ou alors le peuple turc est en train de subir notre présent à tous pas si fraternel que ça ? On attaque tous azimuts des gens pointés par le hasard ?
Je sais, je joue de la naïveté comme du pipeau sans but, bêtement. Drôle d'époque,  mais pour y vivre pas drôle du tout. Néanmoins on va s' en sortir. Par la petite porte ?
Bonne Année !

 

Minibluff the card game

Hotels