blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

anastasia

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

Blog dans la catégorie :
Moi

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

anastasia

La psychanalyse

Le 29/04/2017

n'est pas ma tasse de thé... Je n'ai jamais crû que le déballage de nos misères devant un inconnu plein la caboche de livres obédients à un gourou ou à un autre puisse nous sauver de nos petits démons intérieurs. Cela vaut et de loin une bonne bavette taillée avec de vrais copains...
Je dois néanmoins reconnaître que de temps en temps -mais on n'a pas besoin de psy pour s'identifier à une situation - les bons vieux mythes  collent parfaitement à la réalité.
Regardez le Géant aux pieds d'argile ; Donald Duck
Plus près de chez nous :
-un anti Don Quichotte qui a mal tourné les roues de ses moulins et laissée sa Dulcinée payer les dommages avec intérêt.
-une fille qui a tué son père et un fils qui épouse (presque) sa mère....En plein dans un drame oedipien...version soft . Perdus mes frères ? Allez, la bonne dame Nature reconnaîtra les siens. N'écoutez plus les Sirènes chantantes des mass médias... Moi je m'en lave les mains... Ca vous rappelle un certain Ponce Pilate ? Comme quoi, pas besoin d'un psy pour éclairer nos lanternes.
Jouez du bon sens et ça ira, ça ira...

 

Selfie

Le 26/04/2017

N'ayez crainte mes amis, je vous fais grâce du mien ! Et pour cause...je n'ai plus une tête sympa, même pas buvable dirais-je...Sans fausse modestie je vous le confirme. La preuve : mon blog ! Je ne me montre pas mais je m'étale ici...
Passons... Cette furie de se prendre en photo à tout bout de champs avec ou sans comparses, avec ou sans célébrité consentante, avec ou sans son animal victimisé me dégoûte profondément. Dites ce que vous voulez, cela me paraît une agression visuelle pour les autres. Mais j'arrête de juger sans légitimité aucune.
Les champions toutes catégories sont actuellement nos concurrents aux postes politiques suprêmes ! Et que je te serre dans mes bras un syndicaliste de base, un maraîchère, une ménagère de 50 ans,un ouvrier de chez Peugeot, etc en arborant avec difficulté un sourire sympa pour la circonstance. Il y a aussi le style coincé qui attrape des centaines de paloches en battant le record du nombre sur mètre carré ! Selfie obligatoire ! Je rigole en m'imaginant les surprises des protagonistes à la maison, ces photos rapides prises sur le coup de l'émotion étant presque toujours ratées !
Et les touristes ? Avec leur drôle d'instrument au bout duquel ils mettent leurs appareils en visant quoi ? Leur bouille ou le monument qu'ils n'ont plus le temps de voir ? Visiter peut-être, mais voir vraiment...
Attendez, c'est quoi exactement un selfie ? Photo de soi-même ? Mais j'en ai à profusion et depuis moi bébé dans la baignoire jusqu'à moi sur carte d'identité - pas toutes vraiment belles faut l'avouer. Tous des Monsieur Jourdain ? On pratiquerait le selfie depuis l'invention de Nicéphore Niépce ? La bonne blague ! Continuez, continuez, le ridicule non seulement ne tue point mais c'est devenu "in" !

 

Nos abîmes

Le 25/04/2017

Nous donnent le tournis... Loin de moi l'orgueil de l'intellectualisme, je pense comme le  quidam que je suis...
Il m'arrive (rarement je reconnais) de feuilleter des revus au dessus de mon intelligence, de ma culture je n'en parle point.
Mais il m'est arrivé de côtoyer quelques personnalités pensantes - eh oui - c'est ainsi que je me suis retrouvée devant des textes excitant mon intérêt.
Je tourne autour du pot, je voulais lire les lignes d'une dame écrivain, poète et critique (je déteste le mot écrivaine !) et me voilà perplexe (normal vue que je suis en delà des neurones requis) !
La pensée occidentale serait dans sa forme de sensibilité actuelle "hantée par le noir" ! Tiens ! Serait-ce une façon élégante (ou habile ?) de ne pas dire "noirceur" ?
Le noir hante l'esprit de l'homme depuis la nuit des temps, pour prendre un raccourci. Les grottes, les forêts, le sombre d'une tempête on connaît génétiquement. Ça a dû laisser des traces, non ?
Je suppose modestement que Madame l'écrivain-poète étant aussi d'un certain âge, voit le noir plus qu'autre chose....
Moi, excusez du peu, je vous du rouge plutôt.... Dois-je expliquer ? Vous aurez compris comme des grands que vous êtes.
Les colères populaires, les rêves fous des nations, le désarroi engendrant soi-disant une furie libératrice, tout cela finit toujours dans le rouge... Le noir vient après, éboueur de nos peurs qu'il finit par estomper. Avec le temps...Avec le temps...
Je lui rend grâce toutefois... Victor Hugo ne disait-il pas : "l'homme qui ne médite pas vit dans l'aveuglement. L'homme qui médite vit dans l'obscurité. Nous n'avons que le choix du noir". Pas si sûr... il y a la Musique, comme dit mon artiste adoré (Perahia pour ne pas le nommer) "la musique par la beauté qu'elle engendre nous fait croire à l'existence d'un monde meilleur". Le monde des Dieux ?

 

Masque qui rit, masque qui ricane, masque qui pleure...

Le 24/04/2017

Je voudrais bien rire si notre sort commun n'était pas en jeu.... Parbleu, ce n'est pas un jeu quand même ! A croire que l'espace d'un répit très court tout le monde a un besoin furieux de rêver. Rêvons donc !
Le Petit Prince a délaissé son astéroïde pour des champs plus vastes. Que deviendront la rose, le renard, l'allumeur de réverbères ?
Des lendemains qui déchantent on en a soupé pas mal, on a la peau coriace. 
La virago ( qui n'en est pas une loin s' en faut....) arbore un rire en coin.... Elle a un préposé pour la pincer au bon moment ou quoi ? Pour rire comme si elle avait des douleurs quelque part.... Bah, on naît sympa ou pas, c'est la faute à la génétique.
Les petites gens font les petites victoires. Quant aux vaincus....

 

Le petit Prince a promis

Le 07/04/2017

Il y en aura sinon pour tout le monde du moins pour certains. ...J'attends de voir...
Intéressante la "fable" du petit bonhomme... Comme tous,  enfin  comme la plupart,  mes cordes de harpe larmoyante ont vibré ramenant des trémolos à chaque épisode : le mouton, le renard,  l'allumeur de réverbères,  etc.
L'âge,  encore lui, me rendant plus méfiante, une envie me prend de regarder cela de plus près :
Déjà qu'est-t-il allé chercher ce petit Prince dans le désert,  loin de sa planète apparemment si accueillante ?
Un mouton ? Encore incapable de se le dessiner lui-même ?! Aurait-t-il menti pour nous attendrir ? Dans quel dessein (excusez le jeu de mots trop facile) ?
Moi cela me mettrais la puce à l'oreille si j'ose dire...C'est moins glamour qu'un renard, je le concède. ..Mais cela colle à la réalité,  les puces sont plus nombreuses,  difficiles à détecter, à éradiquer encore moins.
Le pompon de l'histoire c'est la responsabilité envers sa rose ... Avez-vous dit la rose ?   tilt quleque part, non ?
Mais que le  conte est beau, planant dans le merveilleux, on est envoûtés et ça ne date pas d'hier !

 

Minibluff the card game

Hotels